Staff


, Program Assistant

Aïssata joined IPI in February 2017 working within the Brian Urquhart Center for Peace Operations, where she’s responsible for monitoring programs and budgets, as well as providing support in…

 

IPI parle aussi français!

Afin d’atteindre le plus grand nombre de nos amis et partenaires francophones, IPI développe sa page internet avec le contenu de certaines de ses publications, réunions et conférences en français.

La réforme des opérations de paix

Une grande partie du travail de recherche et de réunions d’IPI vise à soutenir la réforme des opérations de paix de l’ONU. Les débats ont ainsi visé à analyser l’avenir des opérations de maintien de la paix ainsi qu’à soutenir le Secrétariat des Nations Unies et les États membres dans la mise en œuvre des recommandations du Groupe Indépendant de Haut Niveau sur les Opérations de Paix (HIPPO) de 2015.

La pérennisation de la paix

IPI organise une série de conversations de haut niveau afin d’explorer comment promouvoir le maintien de la paix et la prévention en tant que stratégie proactive, nationale et orientée afin d’éviter le déclenchement de conflits et soutenir la paix. Cette série de conversations se focalise sur la « prévention pour la pérennisation de la paix » plutôt que la prévention pour éviter les conflits. En juillet 2017, une restitution de ces conversations a été organisée à la Mission de la Francophonie auprès des Nations Unies avec plusieurs Etats membres francophones afin de démystifier et développer une compréhension commune du concept de «pérennisation de la paix».

Dans la continuité de l’analyse de la pérennisation de la paix, IPI s’est penché sur la question de la participation politique des femmes et des jeunes dans la région sahélo-saharienne, avec l’objectif d’identifier les opportunités de contribution de ces acteurs dans les efforts de développement et de consolidation de la paix.

Médiation

Le projet de médiation IPI vise à extraire et à diffuser les leçons apprises pour les efforts de paix actuels et futurs de l’ONU de l’Afrique à l’Amérique latine et au Moyen-Orient. IPI analyse ainsi les leçons apprises en mettant l’accent sur les processus de médiation et de paix où les Nations Unies n’ont pas joué un rôle de premier plan mais ont été appelés à soutenir des aspects spécifiques des négociations ou la mise en œuvre d’accords.

La prévention de l’extrémisme violent

En partenariat avec le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) suisse et les Nations Unies, IPI a entrepris l’organisation de conversations régionales annuelles, rassemblant des dirigeants politiques, des membres de la société civile, des autorités religieuses et traditionnelles, ainsi que des représentants des médias (en tant qu’experts), le secteur privé, les gouvernements et les organisations régionales et internationales. Le but de ce projet est à la fois de partager des expériences et des idées afin de travailler à développer une compréhension commune de ces phénomènes et de s’appuyer sur des réponses innovantes et positives au niveau local, national, régional et international. Ainsi, les conversations régionales de N’Djamena (2017), Dakar (2016) ainsi que le séminaire précurseur de Tunis (2015) ont chacun analysé ces aspects en adoptant une perspective régionale.

Formations – Leadership et gestion

L’Institut international pour la paix a été fondé en 1970 comme académie de formation pour les Nations Unies et continue de développer divers outils de formation ainsi qu’offrir des séminaires de formation.

  • Formations des équipes dirigeantes à partir de scénarios
    En octobre 2017, IPI lancera un projet sur les formations des équipes dirigeantes à partir de scénarios. L’objectif est que le leadership senior au sein des missions soit mieux équipé dans la prise de décision en situation de crise, et les méthodes de gestion de leur personnel, dans le but de favoriser le renforcement de l’esprit d’équipe. Ce projet aboutira en octobre 2018.
  • Guide de gestion du personnel civil
    IPI s’est associé à un certain nombre de praticiens, de chercheurs et d’experts afin de produire un manuel unique sur la gestion du personnel civil dans les opérations de paix de l’ONU. Cette ressource vise à combler un fossé critique dans la gestion des nombreuses opérations sur le terrain de l’ONU dans le monde entier.«Le manuel de gestion pour les missions de terrain de l’ONU» (juillet 2012) introduit des concepts critiques de la théorie de la gestion tout en offrant des outils pratiques et des exemples concrets de bonnes pratiques de gestion des missions de terrain des Nations Unies.

Commission multilatérale indépendante sur le multilatéralisme

Lancée en 2014, sous la présidence de l’ancien Premier ministre australien, l’honorable Kevin Rudd, «la Commission indépendante sur le multilatéralisme» (ICM), est une initiative d’IPI visant à répondre à la question de savoir par quels voies et moyens le système multilatéral des Nations Unies serait-il susceptible d’évoluer pour «mieux atteindre les buts escomptés». Afin de répondre à cette question, l’ICM a analysé quinze domaines thématiques. L’ICM a pour objectif majeur la formulation de recommandations spécifiques sur la manière dont l’ONU et ses États Membres pourraient mieux appréhender les opportunités et les défis contemporains.

Les principales conclusions se trouvent dans ce rapport publié à destination du secrétaire-général et des États Membres. Il s’adresse en outre à un public plus large désireux de contribuer à l’élaboration d’une réponse à la question liée à la pérennité de l’ordre mondial fragile au regard des mutations et turbulences considérables auxquelles nous sommes confrontés.

Partenariat avec l’Union africaine, La collection Union africaine

En 2010, IPI et la Commission de l’Union africaine mirent en place une collaboration visant à fournir une vision nouvelle des choix politiques disponibles pour le travail de la Commission de l’Union africaine par la recherche et la publication de rapports portant sur des sujets d’actualité pour le continent.